Sofiane Feghouli au sujet de Rabah Madjer : « travailler, faire profil bas et faire moins de déclarations »

Dans une interview accordée au site Foot Mercato, le sociétaire de Galatasaray, Sofiane Feghouli est revenu sur sa situation en équipe nationale, son forfait pour le dernier stage des Verts.

Feghouli a expliqué que s’il ne souffrait pas d’une blessure, il se serait présenter au stage « Oui, j’aurais répondu présent. C’est toujours délicat comment les choses se passent. Ça aurait été mieux de discuter avec certaines personnes. Mais il n’y a pas de problème. Moi, j’ai toujours défendu les couleurs de l’Algérie. Si on fait appel à moi, comme d’habitude, je donnerai le meilleur de moi-même ».

« L’équipe nationale est au-dessus de tout le monde »

Le joueur a affirmé, par ailleurs, qu’il n’avait aucun échange avec le sélectionneur national : « Pour être honnête, je n’ai jamais échangé avec lui. Je suis l’actualité des Verts de mon côté. Mais non, je n’ai pas d’échanges avec lui. C’est le sélectionneur de l’Algérie. Pour moi, l’équipe nationale est au-dessus de tout le monde. Les sélectionneurs passent, les joueurs passent. Moi, je suis fan des Verts quoiqu’il arrive. Je n’ai pas échangé avec lui, je ne sais pas comment il entraîne. Je ne connais pas du tout le type de sélectionneur que c’est ».

Concernant les dernières sorties médiatiques du sélectionneur national, Feghouli estime « qu’il faut faire profil bas et travailler. Il faut être discret. On sait que l’Algérie traverse une période difficile. Il faut travailler davantage pour renouer avec le succès. On sait que ça ne se fera pas du jour au lendemain parce que le malaise est profond. C’est un travail d’ensemble. La Fédération, le sélectionneur, les joueurs doivent se responsabiliser…On connaît le contexte algérien. Il faut travailler, faire profil bas et faire moins de déclarations peut-être. Petit à petit, les résultats reviendront ».