Slim Othmani reçoit la Légion d’Honneur pour son rôle dans le développement de l’entreprenariat en Algérie

L’industriel Slim Othmani a reçu hier mardi des mains de l’Ambassadeur de France à Alger les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur pour son engagement en faveur de l’entreprise en Algérie et pour le rôle qu’il joue et qu’il continue à jouer en faveur du développement de la société civile algérienne.

En présence de nombreux invité réunis à la Villa des Oliviers d’El Biar qui abrite la résidence de l’ambassadeur de France, l’ambassadeur Xavier Driencourt a passé en revue tout le parcours de Slim Othmani, de sa naissance à Tunis à son arrivée en Algérie, le rôle crucial qu’il a joué dans l’évolution et l’expansion du groupe NCA Rouiba et l’intérêt qu’il a toujours porté pour la jeunesse et la société civile.

De son côté, Slim Othmani, ému aux larmes, a remercié dans son discours son épouse et ses enfants, sa famille et ses collaborateurs, ses mentors et tous ceux qui contribué de près comme de loin à sa carrière.

De nombreuses personnalités étaient présentes à cette cérémonie, dont les chefs d’entreprises Issad Rebrab, Hassan Khelifati, Hakim Soufi, Lyes Boudiaf, le président exécutif de Djezzy Vincenzo Nesci, la philosophe Razika Adnani, l’économiste et membre fondateur de Nabni Abdelkrim Boudra, les membres du réseau Care, mais aussi de nombreux diplomates, journalistes et écrivains.

Slim Othmani est l’actuel président du Conseil d’administration de l’entreprise NCA Rouiba. Il est le cofondateur de l’Association des producteurs algériens de boissons (APAB), de Injaz El Djazair, une association visant la promotion de l’entrepreneuriat en Algérie. Il est aussi membre fondateur de l’Institut algérien de gouvernance Hawkama El Djazair et de Maghreb Economic Forum (MEF) basé en Tunisie.