Shadia : le cinéma arabe en deuil

Shadia, Fatima Ahmed Kamel de son vrai nom, est décédée aujourd’hui 28 novembre 2017 à l’âge de 86 ans à l’hôpital militaire égyptien d’El Galaa.

Née en 1939, cette emblématique actrice du cinéma égyptien a participé à 114 films entre 1948 et 1984 avant de prendre sa retraite et disparaître de la scène publique. Elle est aussi connue pour avoir jouée en 1983 au théâtre dans la comédie Raya et Sakina. En sus de sa remarquable carrière cinématographique, elle a été l’interprète de plusieurs chansons très chères au public égyptien dont Ya Habibti Ya Masr, qui a été l’hymne de la révolution égyptienne de 2011, est la plus connue.

L’artiste a été hospitalisée le 04 novembre à la suite d’un accident cérébral. Le président égyptien Abdelfattah Al-Sissi a été l’une des dernières personnes à lui rendre visite à l’hôpital.

En hommage, la 39ème édition du Festival International du Film du Caire actuellement en cours lui est dédiée.