Service national : le ministère de la Défense répond « non » aux médecins résidents

Le 15 avril 2018, invité par l’émission radio « L’invité de la rédaction » sur Alger Chaîne 3 , le général-major Mohamed Salah Benbicha, directeur du Service national au ministère de la Défense nationale a répondu par la négative à l’une des principales revendications du Collectif autonome des médecins résidents en grève depuis 5 mois.

« 30 ans n’est pas un âge où on doit exempter tout le monde », a-t-il répondu par le biais de l’émission aux médecins résidents qui demandent à avoir droit à la régularisation, comme le reste des citoyens, à partir de l’âge de 30 ans. Selon lui, les médecins, les pharmaciens et les autres universitaires qui terminent leur cursus à un âge tardif, à 32 ou 33 ans restent « astreints au service national tant qu’ils n’ont pas un motif qui les dispensent ».