Une série d’affiches d’Amnesty International censurée à Washington

La Washington Metropolitan Area Transit Authority (WMATA), agence gouvernementale de gestion du transport dans la région métropolitaine de la capitale américaine a refusé d’afficher une série d’illustrations de l’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International.

Les illustrations censurée devaient accompagner la publication du dernier rapport d’Amnesty International le 22 février 2018. On y voit différents leaders mondiaux, dont le président américain Donald Trump, cheveux en bataille, avec le slogan « A storm is brewing. Together we are powerful. Join the movement » (Une tempête se prépare. Ensemble, nous somme forts. Rejoignez le mouvement). Selon la WMATA, les affiches étaient orientées politiquement et ne respectaient pas ses normes de publications.

 

« C’est vraiment dommage qu’on ait autant de mal à placer  des affiches de défense des droits de l’Homme dans notre capitale qui est pourtant l’endroit où elles ont le plus besoin d’être vues. Nous sommes très mécontents de la décision de la WMATA mais nous restons déterminés à faire entre notre message pour défendre les droits de l’Homme aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde », a déclaré Margaret Huang, directrice d’Amnesty International USA.

En réaction, Amnesty International USA a décidé d’afficher les images en grand sur des bus équipés de lumières LED qui feront le tour de la capitale les 26 et 27 février.