Schneider Electric lance une formation d’excellence aux métiers de l’énergie et des automatismes en Algérie

Selon un communiqué de presse publié le 19 décembre 2017,  Schneider Electric, le Ministère algérien de la Formation et l’enseignement professionnel, le Ministère français de l’Education nationale et la Fondation Schneider Electric ont signé une convention de partenariat pour la création de filières de formation d’excellence dans les métiers de l’énergie, de l’électricité et des automatismes industriels.

La convention a été signée le 07 décembre dernier à l’Hôtel de Matignon à Paris par Jean-Michel Blanquer, Ministre français de l’Education nationale, Mohamed Mebarki, Ministre algérien de la Formation et de l’enseignement professionnel, Akli Brihi, Président Schneider Electric Algérie, et Gilles Vermot Desroches, Directeur du Développement durable de Schneider Electric et Délégué général de la Fondation Schneider Electric.

C’est le Centre algéro-français de l’éléctricité et de l’énergie (CEAFE) qui se trouve à Rouiba qui accueillera le programme pilote de cette formation. « Suite à l’inauguration du premier centre d’excellence à Rouiba en octobre 2015, il nous est apparu essentiel de poursuivre ce modèle réussi de partenariat public-privé pour créer des filières d’excellence dans un certain nombre d’établissements de formation professionnelle sur les métiers de l’électricité, des automatismes industriels et des énergies renouvelables », a déclaré à ce sujet Akli Brihi, Président de Schneider Electric Algérie.