RSF intensifie son appel à la libération de Khaled Drareni

Reporters Sans Frontières (RSF) intensifie son appel à la libération de son correspondant en Algérie Khaled Drareni, incarcéré depuis le 29 mars à la prison de Kolea, au nord-ouest d’Alger. Il est poursuivi pour « incitations à un attroupement non armé et atteinte à l’unité nationale ».

Dans une vidéo postée ce mardi, 7 avril sur sa page Facebook, l’ONG signale que le journaliste indépendant Khaled « est devenu une cible du régime pour avoir couvert le soulèvement populaire citoyen « Hirak » », et elle poursuit en relevant les intimidations et le harcèlement qu’a subi ce dernier avant son incarnation.

RSF se disent  » inquiets pour la santé de Khaled » particulièrement en cette période de pandémie du coronavirus (1468 cas confirmés et 193 décès en Algérie à l’heure actuelle).

L’organisation lance aujourd’hui un appel sur les réseaux sociaux pour soutenir Khaled Drareni, en relayant la vidéo le plus largement possible avec l’hashtag #FreeKhaled.

La détention de Drareni a suscité l’indignation de nombreux militants et journalistes algériens et étrangers. Une autre campagne de solidarité a d’ailleurs été lancée sur les réseaux depuis quelques jours pour réclamer sa libération.