Rached Ghannouchi, chef du parti tunisien Ennahdha : « l’homosexualité est un phénomène naturel »

Lors d’un entretien accordé au magazine Jeune Afrique et publié dans son dernier numéro, le président du parti tunisien Ennahdha Rached Ghannouchi a déclaré : « l’homosexualité est un phénomène naturel et il ne faut pas s’ingérer dans les agissements des individus ».

Selon lui, les libertés individuelles sont à respecter : « Chacun est libre et nous n’avons pas à nous préoccuper de ce qui se passe dans les maisons », a-t-il précisé. Il a jouté qu’il ne fallait pas intervenir dans les choix individuels, et ce, tant qu’ils ne nuisent à personne : « Chacun est libre de vivre la vie qu’il souhaite du moment où il ne nuit à personne ».

Le journal en ligne tunisien Réalités a précisé dans un article paru le lundi 27 mars que Rached Ghannouchi a auparavant affirmé qu’il refusait de criminaliser l’homosexualité, indiquant que chacun est responsable de ses faits et gestes devant Dieu et que la loi ne doit pas poursuivre ces gens dans leur vie personnelle et quotidienne.