Rabah Madjer (sélectionneur national) : « Je suis très content du comportement de mon équipe »

Dans une interview accordée au site Goal.com,  le sélectionneur national Rabah Madjer a fait un bilan des deux dernières rencontres amicales disputées par les Verts d’abord face à la Tanzanie (4-1) ensuite face à l’Iran (1-2), réagissant au passage aux critiques dont il a fait l’objet.

« Il faut que tout le monde sache que cela fait 5 mois qu’on est en train de travailler, de se préparer et on a fait deux matches qui nous ont beaucoup servi. Avant l’Iran, on a joué 4 matches et il y a eu 4 victoires. C’est vraiment un très bon départ eu égard au peu de temps dont on disposait. Pour ce qui est du bilan concernant les deux dernières rencontres : il y a déjà celle contre la Tanzanie, on a fait un bon match. 4-1, c’est un très bon résultat».

« On a posé beaucoup de problèmes aux Iraniens »

S’agissant de la rencontre face à l’Iran perdu par les Verts (2-1), Madjer a expliqué : « l’Iran, c’est une grande équipe et pour laquelle j’ai beaucoup de respect. Mais je préciserai qu’elle ne rentre pas totalement dans notre projet, ni dans l’objectif de notre sélection. Notre objectif est la qualification pour la CAN 2019. Mais jouer contre un mondialiste cela reste un très bon test pour notre sélection »  et de poursuivre : « Je suis très content du comportement de mon équipe nationale. Nos joueurs ont fait preuve de détermination et aussi d’un grand cœur. On voit que les choses évoluent bien. Nous avons gagné en maturité. Les consignes ont été respectées. On a posé beaucoup de problèmes aux Iraniens »

« Il y a une très bonne ambiance dans le vestiaire »

Madjer a en outre tenu à préciser qu’il n’y avait pas de tensions au sein du groupe : «C’est tout le contraire de ce qui a été dit à droite ou à gauche. Vraiment, c’est incroyable! Il y a une très bonne ambiance dans le vestiaire et entre les joueurs. Je vous le confirme. C’est ça la force de notre sélection et c’est pour ça qu’on a gagné des matches. On est sur le bon chemin et j’espère que cela continuera comme ça ».

« Je veux rester tranquille dans ma tête »

Enfin, revenant sur ses relations avec la presse et du fait qu’il n’avait pas animé de conférences avant les deux matchs amicaux Madjer a souligné : « On doit avoir une petite tranquillité. J’ai également essayé de me concentrer seulement sur la sélection. J’ai des assistants, qui peuvent aller en conférence de presse. Et vous savez très bien que rien ne m’oblige d’aller en conférence de presse quand il y a un match amical. Je laisse donc mes adjoints le faire. Lors des matches de compétition, oui, peut-être. Il y a le règlement de la FIFA. Je n’ai jamais refusé de rendez-vous avec la presse avant, mais je veux rester tranquille dans ma tête »

« Il y a des personnes mal-intentionnées avec qui je ne peux pas parler »

L’auteur de la célèbre talonnade a d’ailleurs ajouté qu’il n’y avait pas d’animosité avec la presse : «  Je suis là pour donner des informations. Et je suis fier de le faire. Il y a des personnes avec qui je peux parler, mais il y en a d’autres avec qui je ne peux pas parler. Ce sont des personnes mal-intentionnées. D’ailleurs, si vous vous rappelez bien, à ma première conférence de presse, quand j’ai été nommé, j’y suis allé avec le sourire. Je leur ai dit que je suis venu avec un message de paix. Je vous tends ma main pour qu’on travaille dans un intérêt commun. Celui de la sélection. Ça prouve que je n’ai aucun problème avec la presse ou avec les journalistes. Je respecte même les journalistes car le journalisme c’est un métier noble» a-t-il conclu.