Rabah Madjer : « On veut mon départ »

Le sélectionneur national Rabah Madjer a indiqué, ce mercredi,  lors d’une conférence de presse qu’il a animé à Lisbonne qu’il était victime d’une « machination », rapporte le site Dz Foot.

Rabah Madjer a affirmé être concentré sur la rencontre de demain : « Je prépare un match, ce qui se passe dans mon dos ne m’intéresse pas, ce qui devra arriver arrivera »  avant d’ajouter :

« On veut mon départ pour une défaite en amical, c’est du jamais vu ! C’est comme si on demandait le départ de l’entraineur du Portugal pour le match nul face à la Tunisie ».

L’auteur de la célèbre talonnade avoue ne pas comprendre qu’on le juge pour des matchs amicaux : « Maintenant je donne raison à mes prédécesseurs qui refusaient de jouer des matchs amicaux car ils ne voulaient pas être dans la même situation que moi. Par contre, mon staff et moi avons eu le courage de dire, nous voulons des matchs amicaux, pour construire une équipe nationale sur des bases très solides et on a pas peur de perdre ».

« Mes amis portugais…je suis victime d’une machination »

Le coach des Verts n’a d’ailleurs pas hésité à s’adresser à la presse portugaise en lançant : « Mes amis portugais ne savent pas la vrai version de ce qui se passe en équipe nationale. Il faut qu’ils le sachent aussi et qu’ils  le transmettent au  monde entier, car je suis victime d’une machination, alors qu’on fait du bon travail » et d’enchaîner : « Nous n’avons joué que des matchs amicaux ! On n’a  pas joué encore de match officiel. Alors je m’adresse à vous les journalistes portugais, existe-t-il chez vous un entraineur qu’on décide de renvoyer car il perd un match amical  ? », rapporte la même source.

« Nous avons des joueurs qui ont les moyens de rivaliser »

Enfin, s’agissant de la rencontre de demain face au Portugal, Madjer a indiqué que les joueurs ont  la volonté de remporter ce match et qu’il y a des joueurs qui peuvent rivaliser avec ceux de la sélection portugaise : « Les joueurs ont envie de gagner après la défaite face au Cap Vert. Il y’a de bons joueurs dans cette équipe du Portugal, comme Joao Mario, Silva ou Quaresma mais on  aussi des joueurs dont il faut parler, qui ont les moyens de rivaliser comme Slimani, Brahimi, Bounedjah ou encore Soudani .Nous allons jouer avec beaucoup de rigueur et de tactique. Si les joueurs respectent les consignes de l’entraineur on peut faire quelque chose » a-t-il conclu.

Les Verts se sont inclinés vendredi dernier en amical devant le Cap Vert (2-3). Ce jeudi 7 juin, ils en découdront avec le Portugal à Lisbonne à partir de 20h15.