Le Premier ministre réduit le nombre de spécialités concernées par le service civil

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a décidé ce dimanche de réduire le nombre de spécialités médicales concernées par le service civil obligatoire, rapportent des sources au sein du ministère de la Santé.

Selon ces mêmes sources, la décision du Premier ministère concerne 20 spécialités qui restent soumises au service civil sur les 67 existantes.

Cette annonce intervient le jour même du début des pourparlers entre les médecins résidents et une commission ad hoc au ministère de la Santé.