Plus de 300 start-up mobilisées pour faire d’Alger « une ville intelligente »

«Plus de 300 start-up algériennes spécialisées dans les technologies numériques et solutions innovantes contribuent à la concrétisation sur le terrain d’un projet, celui de faire de la capitale Alger, une ville intelligente». C’est ce qu’a affirmé dimanche le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, en présence du président directeur général du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Keddour.

En marge de l’ouverture de la 1ère édition de la rencontre des acteurs du système économique, technologique et entrepreneurial, organisée au centre technologique « Dar-Tech » à Dounia Parc (Ouled Fayet, Alger), le Wali a rappelé l’accompagnement des start-up, et des Hubs qui se fait sur le terrain, et qui a pour but de booster ce secteur porteur.

« Au total, douze hubs ont été mis sur pied depuis 2017 dans le cadre du plan stratégique de modernisation de la capitale 2035, à travers la création de start-up, dont les solutions innovantes demeurent stratégiques pour transformer la capitale en ville intelligente… » a rappelé M. Zoukh soulignant, à ce propos, que le groupe Sonatrach constitue un partenaire efficace dans l’accompagnement des start-up.

Riad Hartani, expert international en intelligence artificielle : « Les start-up algériennes spécialisées en technologie de pointe que j’accompagne proposent des solutions innovantes et réalistes dans  la création de villes intelligentes », déclare ce chercheur titulaire d’un doctorat en intelligence artificielle de l’université de Paris et propriétaire du parc technologique à la Silicon Valley aux Etats-Unis.