(Photos)-Béjaïa : Manifestation impressionnante en soutien à Cevital

« Une marée humaine », c’est ce que titre la plus part des médias aujourd’hui concernant la marche qu’a connu la wilaya de Bejaia mardi 11 décembre 2018 en protestation contre le blocage des projets industriels de Cevital dans plusieurs wilayas du pays.

Répondant à l’appel de la Coordination nationale de soutien aux travailleurs de Cevital et aux investissements, ainsi qu’à celui de plusieurs organisations de la société civile, une imposante foule a manifesté son refus du blocage du groupe Cevital.

Difficile de dire combien de personnes ont marché hier dans les rues de Bejaia, 30 000 avaient dit au départ les organisateurs, mais avec l’afflux continue de nouveaux manifestants, l’enthousiasme des organisateurs s’en est trouvé grandit aussi, 500 000 mille ils avaient déclaré en milieu de journée, pour finir sur le chiffre de un million.

Ce qui est sure, c’est qu’ils étaient nombreux, très nombreux, à s’être déplacé, les manifestant affluaient même de wilaya différentes : Sétif, Blida, Boumerdes et Tizi-Ouzou, leur nombre exacte est estimé à plusieurs milliers, mais probablement en deçà du chiffre avancé par les instigateurs.

Plusieurs députés de Béjaia et d’autres wilayas étaient présents. La plupart d’entre eux appartiennent au RCD, le parti politique qui a montré le plus de soutien aux projets d’Issad Rebrab. Athmane Mazouz, député RCD, était aux premiers rangs de la marche, aux côtés de Nora Ouali et Lila Hadj Arab, députées du même parti.

La présence Les directions des trois principaux clubs de football kabyles, la JSK, le MOB et la JSMB, ainsi que de leurs supporters était très remarquée, ainsi que la venue de Cherif Mellal, président de la JSK.

Khaled Tazaghart, auparavant député du front Al Moustakbal et actuellement porte-parole du Forum Socialiste, a donné un discours : ”Aujourd’hui, c’est la marche de l’espoir avec un seul message, une lettre pour dire à la présidence de la République et aux décideurs que des millions d’Algériens revendiquent le déblocage de tous les  projets et qu’ils le veuillent ou non »

Crédits Photos : Atmane Mazouz