Pétrole : Le baril de Brent chute en deçà de la barre des 50 dollars

Le prix du baril de pétrole est tombé ce jeudi en deçà de la barre des 50 dollars, une première depuis octobre 2017, alors que la perspective d’un surplus d’offre présage d’une plus forte chute des marchés à une semaine de la réunion de l’Opep.

Le ministre saoudien de l’Energie, Khaled al-Faleh a déclaré que l’Arabie saoudite n’avait pas l’intention de réduire sa production, la Russie quant à elle dit qu’elle se trouve dans une position favorable, avec un prix du pétrole constant à 60 dollars.

A une semaine donc d’un sommet à Vienne de l’Opep et de ses partenaires, dont la Russie fera partie, de telles déclarations renforcent le scepticisme des analystes quant à une importante baisse de la production du cartel, dans un contexte où les Etats-Unis pompent à des niveaux record.