Il perd volontairement pour ne pas affronter un israélien, le lutteur iranien suspendu six mois

Le lutteur iranien qui avait volontairement perdu un combat en novembre lors des Mondiaux U23 afin de ne pas affronter un israélien  au tour suivant, a été exclu de toute compétition internationale pour une durée de six mois, a annoncé la Fédération internationale de lutte, rapportent plusieurs médias.

Une décision qui prend effet au jour des faits, le 27 novembre dernier. La commission de discipline a, en outre,  décidé d’exclure pour deux ans l’entraîneur de l’athlète, qui lui aurait donné l’ordre de perdre.

Pour sa part, le président de la Fédération iranienne de lutte, Rasoul Khadem,  a annoncé que son instance allait « s’opposer à ce verdict » estimant qu’elle aurait été prise sous la pression du Comité international olympique « lui-même sous l’influence des politiques et des grandes puissances mondiales ».