Les parents d’élèves protestent contre la grève du Cnapeste

L’Association nationale des parents d’élèves (Anpe) a protesté « énergiquement » contre la grève illimitée lancée depuis mardi par le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) et appelé à un dialogue « constructif » et « responsable » pour éviter l’irréparable, a-t-elle écrit dans un communiqué.

Les principales revendications de ce syndicat autonome portent sur le plein respect de la teneur des conventions signées avec le ministère de l’Education nationale, notamment en ce qui concerne la régularisation de la situation des personnels occupant des postes en voie de disparition, la médecine du travail, l’actualisation de la prime de zone pour le travail dans le sud, le logement et les promotions.

Jeudi, les partenaires sociaux signataires de la Charte d’éthique du secteur de l’Education nationale ont indiqué dans un communiqué que cette grève était « injustifiée » et qu’elle donne une « image négative » du mouvement syndical devant l’opinion publique.

Les parents d’élèves considèrent la grève comme une « fuite en avant, un complexe et un dérapage syndical », exprimant leur « désarrois » et leur « frustration » de voir l’avenir de leurs progénitures compromis, a déploré l’Anpe.