Ouverture de Nadji Mega Bookstore, la plus grande librairie en Algérie

La librairie Nadji MEGA Bookstore, la plus grande en Algérie, a ouvert ses portes, samedi, à la cité Amirouche dans la commune d’Hussein Dey, au grand plaisir d’un public passionné et féru de lecture, venu nombreux dès les premières heures.

De longues files se sont formées avant l’ouverture de la librairie, constituées pour la plupart, de jeunes universitaires et d’élèves. Les gérants de cet espace dédié au livre ont veillé à prendre toutes les mesures préventives contre le nouveau Coronavirus, avant l’accès des visiteurs, dont la limitation du nombre à 40 personnes à l’intérieur de la librairie et le port obligatoire de la bavette.

Le visiteur de cet espace en général et celles dédiées au livre en particulier, notamment après le report du Salon international du livre d’Alger (Sila), meublera à l’occasion le vide dont il souffre en s’achetant de nouveaux ouvrages.

Les parents portent un intérêt particulier aux livres pour enfants, aux articles scolaires et aux beaux cartables exposés dans les stands dédiés aux enfants, a-t-on constaté.

D’une surface de 1.300 m2, la libraire qui compte 3 niveaux, renferme dans un beau décor attrayant, 1.400 ouvrages exposés et 40.000 autres en stock, traitant de différentes spécialités, entre ouvrages scientifiques, littéraires et livres parascolaires, notamment, les dictionnaires, les Atlas et les encyclopédies.

Cette nouvelle librairie offre une panoplie d’ouvrages aux passionnés du roman et d’autres œuvres littéraires à travers notamment la maison d’édition « Dar El Izza wal El Karama Lil Kitab » qui a déjà créé des librairies à Oran, Tlemcen, Sétif, Bechar et autres wilayas du pays.

Redouane Lemsioui, l’un des gérants de cette maison d’édition, a affirmé qu’un grand intérêt est accordé à la qualité du contenu, à la forme et à la manière de la présentation pour mettre à la disposition du lecteur un produit de qualité.

Le même intervenant a indiqué que l’équipe qui gère cette méga librairie a une expérience riche dans la publication et la distribution et collabore avec de grandes maisons d’édition égyptiennes, libanaises, syriennes et jordaniennes, voire françaises dont Hachette spécialisée dans les dictionnaires.

Outre la vente des livres, il y aura également d’autres projets, à savoir: des espaces pour la vente-dédicace, des rencontres culturelles et intellectuelles et des galeries pour des expositions artistiques, a fait savoir M. Lemsioui.