Le ministère de la Santé dément l’arrivée de nouveaux médecins cubains

« Le nombre de professionnels de la santé cubains présents sur le sol algérien reste inchangé ». C’est ce qu’a déclaré Slim Belkacem, porte-parole du ministère de la Santé à Jeune Afrique.

La semaine dernière, de nombreux articles de presse faisaient état d’un accord signé entre l’Algérie et Cuba à l’occasion de la 21ème session de coopération algéro-cubaine qui consisterait en l’échange d’une nouvelle délégation de médecins cubains contre 2,1 millions de barils de pétrole.

Informations fermement démenties par le porte-parole du ministère de la Santé qui les a qualifié d’affabulations. « Nous n’allons pas faire appel à de nouveaux contingents de médecins cubains », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « L’accord porte sur une actualisation du cadre juridique régissant la coopération algéro-cubaine dans le domaine de la santé. Il existe désormais un document unique de référence encadrant tous les aspects techniques de la coopération bilatérale dans le domaine de la santé, y compris la prise en charge des médicaments et des équipements d’origine cubaine utilisés dans les cliniques d’ophtalmologie ».

Selon la même source, il y a actuellement 900 médecins et paramédicaux cubains travaillant en Algérie.