Les médecins résidents ne lâchent pas l’affaire

Organisé par le Collectif Autonome des Médecins Résidents Algériens (CAMRA), un rassemblement a réuni des centaines de résidents des régions d’Alger, de Blida et de Tizi Ouzou ce lundi matin dès 11h à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger.

Une marche a été effectuée dans l’enceinte de l’hôpital pendant laquelle les slogans « Résidents en colère » et « Tous solidaires » étaient affichés sur les banderoles et scandés par la foule de médecins.

Ce rassemblement a donné plus d’ampleur au mouvement de contestation initié par le collectif qui jusqu’alors a consisté en une grève cyclique des résidents et des sit-in séparés dans leurs hôpitaux respectifs.

Une conférence de presse a été donnée à 13h. Les délégués régionaux des médecins résidents y ont précisé leurs revendications qui sont : la révision de la loi sur le service civil, l’égalité vis-à-vis du service national, l’accès des résidents aux œuvres sociales des travailleurs de la santé publique et la sécurité au sein des hôpitaux. Une liste officielle de ces revendications sera prochainement publiée dans un communiqué du CAMRA.

Les résidents se sont montrés déterminés à poursuivre la contestation jusqu’à satisfaction de leur demande. Le mouvement a été officiellement soutenu par le Syndicat National du Personnel de la Santé Publique (SNPSP).