Les médecins résidents bravent l’interdit et manifestent dans les rues d’Alger

Face à l’échec des négociations avec le ministère de la Santé et la commission intersectorielle chargée de prendre en charge leurs revendications, les médecins résidents sont sortis par centaines dans les rues d’Alger dans la journée du lundi 12 février 2018.

Les médecins résidents se sont rassemblés dans un premier temps à 10h sur la place de la Grande Poste d’Alger, déjà investie par la police qui a procédé à de nombreuses fouilles et arrestations. Des dizaines de médecins résidents ont été forcés à monter dans des bus et ont été transportés à l’extérieur de la ville d’Alger.

صورة اليوم : الشرطة تقوم بنقل #الأطباء_المقيمين المضربين خارج #الجزائر العاصمة

Pubblicato da Casbah Tribune su lunedì 12 febbraio 2018

Le reste des médecins résidents, repoussés par les forces de l’ordre, ont tenté tant bien que mal de gagner le siège de l’Assemblée populaire nationale (APN). Là encore, de très nombreux policiers leur ont barré la route à quelques mètres de leur but.


A partir de là, les médecins résidents se sont retrouvés séparés en trois groupes. Un groupe, encadré par la police, a rejoint la Grande Poste par la rue Asselah Hocine, un autre a rejoint le même point par le boulevard Mustapha Benboulaïd et un dernier, moins nombreux, s’est frayé un chemin jusqu’à l’APN.

De nouveau sur la place de la Grande Poste, les manifestants ont été encerclés de toute part par la police. Incapables d’avancer, ils sont restés groupés sur cette place quelques heures avant de se disperser.

En fin de journée, tous les résidents arrêtés ont été relâchés. En dehors des nombreuses bousculades et de quelques dérapages isolés, la marche s’est déroulée sans violences notables.

Les medecins résidents sortent dans les rues d'Alger pour une manifestation nationale #CAMRA

Pubblicato da Casbah Tribune su lunedì 12 febbraio 2018

Les représentants du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA), ont été convoqués au siège de l’APN pour une réunion avec un groupe de parlementaires. Les résultats de cette réunion n’ont pour l’instant pas été révélés. D’après un membre du CAMRA, une nouvelle réunion avec les membres de l’APN est prévue pour le jeudi 15 février.