Les médecins résidents annoncent une action de grande envergure le 12 février à Alger

Alors que leur mouvement de protestation dure depuis plus de trois mois, les médecins résidents annoncent une manifestation de grande envergure cette semaine dans la capitale.

« L’ensemble des résidents, après concertation de toutes les facultés d’Algérie, a voté pour une action d’envergure cette semaine. Une manifestation nationale pacifique le lundi 12 février 2018 à Alger », peut-on lire sur un communiqué du Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) datant du 8 février 2018.

Cette décision intervient après l’échec des réunions avec la commission intersectorielle chargée de prendre en charge les revendications des médecins résidents.

« Après plus de trois mois de grève, l’agression de la corporation médicale par les forces de l’ordre le 3 janvier 2018, le boycott des examens du DEMS 2018 (Diplôme d’études médicales spécialisées), avec le soutien de nos chers maîtres qui croient en notre cause et qui nous ont tant soutenu, après plusieurs réunions stériles avec la commission intersectorielle, commission chargée de prendre en charge nos revendications, la tutelle continue d’ignorer notre mouvement ».

Les médecins résidents dénoncent les mesures « injustes » prises à l’encontre de certains d’entre eux par des établissements de santé. Dans le même communiqué, ils déplorent « l’interruption des négociations » par la tutelle et les « menaces » de cette dernière de suspendre des médecins résidents « jusqu’au gel de la grève ».