L’hébergeur SSH dénonce les blocages d’Algérie Telecom

l’un des leaders de l’hébergement internet en Algérie, SSH, a dénoncé ce lundi 17 juin dans un communiqué le blocages des adresses IP de plusieurs de ses serveurs par Algérie Telecom.

L’hébergeur explique : « nous avons essayé à mainte reprises de contacter Algérie Telecom, par téléphone, par mail, et en nous déplaçant nous même à leur niveau, pour l’heure nous n’avons toujours pas reçu de réponse concrète à notre problème ».

La société qui héberge les sites et données de nombreuses entreprises, banques, assurances, universités…souligne l’impact économique de ces blocages arbitraires et appelle la communauté internet et les utilisateurs à la solidarité : « nous avons été les premier à proposer des offres qui s’alignent aux standards internationaux en terme de prix mais aussi de qualité , et ce en introduisant notamment le stockage SSD, les certificat SSL gratuits, le support nodejs, ASP.net…Etc Près de 3 ans après nous faisons face à la dure réalité de entrepreneuriat en Algérie, et nous avons plus que jamais besoin de votre soutient pour surmonter cette épreuve ».

Cet appel intervient dans une semaine de tension où plusieurs représentants de la société civile ont dénoncé les coupures et restrictions d’accès internet pendant la période du bac. Pour exemple, le journaliste Adlène Meddi a lancé une pétition pour demander l’arrêt de ces coupures ( Lien vers la petition) où il explique  » Le peuple algérien réclame et exige la cessation des coupures de la connexion Internet pendant les examens du BAC.
En tant qu’entrepreneurs, travailleurs dans le digital, chercheurs, académiciens, touristes ou simples citoyens algériens, nous subissons une perte de temps et d’argent considérable et une paralysie du secteur entrepreneurial et digital en Algérie. »