LFP : huis clos pour le MC Alger et la JS Kabylie

La commission de discipline de la LFP a décidé, ce jeudi, d’infliger trois matchs à huis clos dont un avec sursis à la JS Kabylie, en plus de 200.000 da d’amende et 50.000 d’amende pour mauvaise organisation. Le MCA a écopé de la même sentence, à savoir trois matchs à huis clos dont deux avec sursis ajouté à cela 200.000 da d’amende, rapporte le site de la Ligue de football professionnel.

Des sanctions qui font suite aux violences qui ont marqué la rencontre de demi-finale de la Coupe d’Algérie entre le Doyen et les Canaris le 14 avril dernier au stade Chahid Hamlaoui de Constantine.

La commission de discipline a, en outre,  infligé un match à huis clos plus 200.000 da d’amende à l’US Biskra pour utilisation et jets de projectiles,  et deux matchs à huis clos pour l’USM El Harrach dont 1 avec sursis plus 200.000 da d’amende pour jets de projectiles ayant entrainé des blessures de trois agents de sécurité lors du match face à l’USM Bel Abbés.

USM Alger : 1 an de suspension ferme pour Hamza Koudri

Par ailleurs, il a été décidé la suspension du joueur de l’USM Alger Hamza Koudri pour une durée de deux ans dont 1 avec sursis en plus d’une amende de 150000 da pour agression avec lésion corporelle envers le commissaire du match face au CS Constantine.

L’autre joueur de l’USMA, Abderraouf Benguit a écopé quant à lui d’une suspension pour huis matchs dont quatre avec sursis en plus de 60.000 da d’amende pour tentative d’agression envers officiels lors de cette même rencontre face au CSC.

Enfin,  Abdellaoui  Ayoub également sociétaire du club usmiste sera privé de trois rencontres et devra s’acquitter d’une amende de 30.000 da.