Les loyers ont baissé de 20% en moyenne à Tizi Ouzou et à Boumerdès en 2017

Le site Lkeria.com, spécialisé dans l’immobilier en Algérie a analysé la fluctuation des prix de location des logements collectifs durant l’année 2017.

L’étude s’est basée sur les prix de location d’appartements allant du F2 au F5, dans toutes les wilayas du pays où les données sont fiables et ce en prenant en compte les prix affichés dans les annonces immobilières publiées sur Lkeria et autres sites d’annonces algériens réunissant une base de données de plus de 100.000 annonces

Selon les résultats de l’analyse, les prix de location n’ont que très peu changé entre 2016 et 2017 à Alger, Oran et Tlemcen avec des baisses respectives de 0,2%, 2% et 1,7%.

Au moins 10 wilayas ont connu une baisse de la moyenne des loyers des appartements pendant la période étudiée. La ville de Boumerdes a connu une baisse de 20% pour passer de 39.500 DA/mois en 2016 à 32.000 DA en 2017. C’est le cas également de Tizi-Ouzou (-20%) où  le loyer moyen est passé de 35.000 DA/mois en 2016 à 27.600 DA/mois en 2017, de Tipaza (-16%), de Skikda (-16%), de Sidi Bel Abess (- 8%) et de Bejaia (-6%).

Au contraire, les loyers ont augmenté de 37% à Bouria, de 13% à Sétif, de 11 à Ain Defla, de 10% à Blida, de 8,8% à Tiaret, de 3,27% à Constantine et de 2,7% à Annaba.

Le prix moyen des loyers rapporté au mètre carré pour la wilaya d’Alger est de 765 DA, ce qui nous un loyer de 38.271 DA pour un appartement de 50 m². Pour un 100 m², le chiffre passe à 76.540 DA. Il a été relevé que le prix du loyer au mètre carré est plus cher pour les petites surfaces. Le mètre carré pour un F2 se négocie à 817 DA contre 760 DA pour les F3 et seulement 715 DA pour les F5.

A Alger, la commune offrant le loyer moyen le plus bas est Khraïssia dans la périphérie avec 26.000 DA par mois. Celle où les loyers sont les plus hauts reste Hydra avec 124.828 DA par mois.

Plus de détails sur : Lkeria