Les accidents de la route en net recul en Algérie mise à part pour les motos et scooters

Le directeur du centre national de prévention des accidents de la route a déclaré ce dimanche matin sur les ondes la radio Chaîne une que les accidents de la route avaient reculé ces trois dernières années en Algérie, mais que cette baisse ne concernait pas les motocyclettes.

D’après le commissaire de police Ahmed Nait El Houssine, les accidents des motocyclettes ont augmenté à cause de l’augmentation des utilisateurs de scooters et de mobylettes.

Invité de la Matinale de la Chaîne 1, le directeur du centre national de prévention des accidents de la route a indiqué que les utilisateurs de motocyclettes et de scooters ne dépassaient pas 0,56% de la totalité du parc national de véhicules, mais que ceux là sont tout de même responsables de 14% des accidents de la route en Algérie.

Ahmed Nait El Houssine a donné les derniers chiffres des accidents de la route pour l’année 2018, 3310 personnes ont été tuées sur nos routes l’année écoulée, ce qui signifie une baisse de 9% par rapport à l’année 2017.