Le Syndicat National des Journalistes (SNJ) français rejoint la solidarité internationale pour la libération de Khaled Drareni

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), l’organisation la plus représentative des journalistes professionnels français, s’associe à la solidarité mondiale pour la libération du journaliste Khaled Drareni.

Dans un communiqué, rendu public, le 12 août, le SNJ dénonce la peine de 3 ans de prison ferme prononcée à l’encontre de Khaled Drareni. « Pendant la crise sanitaire, la police algérienne a emprisonné en nombre des partisans du Hirak, des journalistes et des blogueurs. La justice algérienne a voulu faire, au long du procès de notre confrère, un exemple », décrit le communiqué.

Le SNJ rejoint la solidarité internationale pour la libération immédiate de Khaled Drareni ainsi que «l’arrêt des poursuites judiciaires à son encontre ». Le syndicat de la corporation des journalistes français appelle par ailleurs « la signature de la pétition en ligne ».