Le rassemblement du mouvement Mouwatana réprimé à Béjaïa

Après les rassemblements empêchés d’Alger et de Constantine, le mouvement ‘Mouwatana’  se voit refusé cette fois-ci un rassemblement à Bejaia, les membres du collectif ont été évacués par les services de police, et conduits à un commissariat de la ville…

« Vilolentés, arrêtés, les nouveaux terroristes du régime Bouteflika », c’est ainsi que le mouvement Mouatana a commenté sur sa page Twitter une photo postée, montrant les leaders de ce mouvement, dont Zoubida Assoul et Soufiane Djilali, conduits dans un fourgon de police  » à une destination inconnue » au moment du post.

Cependant, les membres du mouvement se disent déterminés à poursuivre et à accentuer leur programme d’actions destiné à aller à la rencontre des citoyens algériens à l’intérieur du pays et au sein de la communauté algérienne à l’étranger.