Le ministère de l’Intérieur recense 62 candidats à l’élection présidentielle

Les candidats à l’élection présidentielle qui se déroulera le mois d’avril prochain, ont jusqu’à 45 jours pour recueillir 60 000 signatures ou 600 d’élus de 25 wilayas au minimum afin de valider leur candidature.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, 12 présidents de partis politiques et 50 candidats indépendants ont déjà présenté leurs lettres d’intention de candidature à l’élection présidentielle. Un bilan provisoire arrêté mardi en fin de journée.

Les douze 12 représentants de partis politiques candidat à l’élection sont :

Belaid Abdelaziz du Front El-Moustakbel, Adoul Mahfoudh du Parti de la victoire nationale (PVN), Ali Benflis du parti Talaie El Hourriyet, Ahmed Gouraya du Front des jeunes démocrates pour la citoyenneté (FJDC), Ali Zeghdoud du Rassemblement algérien (RA), Guerras Fethi du Mouvement démocratique et social (MDS), Ali Faouzi Rebaine du parti Ahd 54, Omar Bouacha du Mouvement El Infitah, Mohamed Hadef du Mouvement national de l’espérance (MNE), Abdelkader Bengrina du Mouvement El Binaâ, Salim Khalfa du Parti de la jeunesse démocratique (PJD) et Aissa Belhadi du Front de la bonne gouvernance (FBG).

Le ministère de l’Intérieur a également cité les noms des postulants libres dans son communiqué, on y retrouve Ali Ghediri, ancien général-major de l’Armée nationale populaire (ANP) et Rachid Nekkaz homme d’affaires et politicien, qui a déjà présenté sa candidature lors de l’élection présidentielle de 2014, ainsi que l’ancien député Tahar Missoum.