le groupe IVAL à la conquête du Mali

Le PDG du groupe IVAL, Mohamed Bairi, a signé ce lundi 8 octobre 2018, un Memorandum d’entente avec l’Agence de Promotion de l’Investissement du Mali portant sur l’implantation d’une centre de distribution et de services après-vente des vehicules montés par la société à Bamako.

M. Bairi a déclaré : « Nous sommes convaincus chez IVAL, que l’industrie automobile, qui est en cours de déploiement en Algérie, va constituer un axe d’expansion économique de notre pays en Afrique. L’implantation d’IVAL au Mali va permettre aux véhicules et camions montés en Algérie d’équiper notre grand voisin ».

Le capitaine d’industrie algérien a rappelé lors de cette cérémonie à quel point les potentialités entre les deux pays sont importantes et que son investissement s’inscrivait dans la logique du cahier des charges pour le montage automobile qui invite les investisseurs à exporter à terme 15% de leur production. La distribution devrait commencer par la gamme Trakker (la gamme lourde) pour ensuite s’étendre à tous les types de véhicules montés en Algérie.

Le DG de l’API, M. Moussa Toure, a vivement félicité l’opérateur algérien et a insisté sur les liens historique qui lient le Mali et l’Algérie, deux « pays frères ».

Le déploiement du groupe IVAL au Mali constitue la première étape d’une implantation plus large en Afrique de l’Ouest. Le PDG du groupe IVAL d’ailleurs expliqué à ce titre que son implantation au Mali signifiait une implantation dans la zone CEDEAO, un marché de 300 millions de consommateurs.

Le groupe IVAL, qui monte plusieurs types de véhicules dans son unité de Oulad Hedjal , dans la wilaya de Boumerdes, réalise actuellement une grande usine de montage dans la wilaya de Bouira.