Le Groupe Cevital s’implante dans le nord de la France et Macron inaugure un projet de Rebrab dans les Ardennes

Après Oxxo et Brandt, le groupe Cevital lance, aujourd’hui, un nouveau grand projet industriel dans la ville de Charleville-Mézières, dans les Ardennes. Cet énorme investissement créera, à terme, plus de 1000 emplois dans la région. C’est le président français, Emmanuel Macron, qui a inauguré le projet aux côtés du patron de Cevital, Issad Rebrab, aujourd’hui à 8h30.

Cette usine, qui est construite sur l’ancien site de PSA dans la région, est composée, selon les responsables du groupe, de trois unités industrielles, une pour la fabrication de membranes et de stations de production d’eau ultra pure, une autre de dessalement d’eau de mer et de traitement des eaux industrielles, en utilisant EvCon, une technologie allemande révolutionnaire, acquise par le groupe Cevital en 2014. Un volet de cette technologie a été présenté aux Algériens en septembre dernier à l’occasion de la foire organisée au Palais des expositions par Maghreb Pharma. Ce n’est pas l’ultime projet que le groupe Cevital s’apprête à lancer en France. D’autres investissements sont au programme de l’homme d’affaires algérien, et ce, dans divers domaines.

Depuis l’acquisition de sa nouvelle technologie, les choses évoluent très vite pour le groupe Cevital qui a déjà mis sur la rampe de lancement deux grands projets à Alger. Le premier dans l’industrie pharmaceutique, avec la production, grâce à l’eau ultra pure, des solutés massifs et des poches… et le deuxième dans la production des membranes. Les deux usines devraient être lancées incessamment. Le patron de Cevital, Issad Rebrab, a rencontré avant-hier le président français, Emmanuel Macron, à Pont-à-Mousson, au nord-est de la France, à l’occasion du forum économique Choose Grand Est, qui s’inscrit dans le cadre du sommet national français sur l’attractivité.

Source : El Watan