Le collectif NABNI dévoile sa plateforme YetnahawGaع

Mabrouk Aïb et Abdelkrim Boudra ont présenté ce mercredi au nom du collectif NABNI une plateforme de cinquante mesures de changements et de contre-pouvoirs jugés nécessaires pour « démanteler les fondements du Système, ancrer la démocratie et ne plus jamais retourner à l’avant 22 février ».
La présentation s’est faite au siège de l’agence Interface Médias, éditrice des médias Maghreb Émergent, Huffpost Algérie et Radio M, et à été l’occasion parfaite pour expliquer ces mesures que le collectif NABNI veut réaliser à travers un débat national dont le but principal serait de mettre fin au système autoritaire et réaliser la promesse d’une démocratisation du pays.
La plateforme YetnahawGaع prend position au sujet de l’élection présidentielle prévue le 12 décembre prochain. Selon les concepteurs de la plateforme, « ni une élection présidentielle aussi libre et ouverte soit-elle, ni une nouvelle Constitution ne suffiront seules à ébranler les fondements du Système, mais que seul le démantèlement de ses éléments constitutifs sous préservera d’un retour à l’avant 22 février ».
A propos de l’expression YetnahawGaع qui est l’intitule de la plateforme, « cela ne concerne pas les personnes même si elle est légitime, nous ne voulons pas d’une chasse aux sorcières ni déstabiliser les institutions qui restent. Nous sommes pour une transition douce et sereine », dira Abdelkrim Boudra.
« Nous allons travailler avec nos partenaires de la société civile et multiplier les débats pour enrichir nos propositions avant de produire un rapport final d’ici le 22 février 2020 », indique Mabrouk Aïb.
Voici le lien de la plateforme :
http://www.nabni.org/les-chantiers-de-la-refondation-mars-2019/برنامج-يتنحاوقع-plateforme-yetnehaw-gaع/