Le blogueur Merzouk Touati condamné à 10 ans de prison ferme et 50.000 Da d’amende

Le blogueur Merzouk Touati a été condamné aujourd’hui 24 mai 2018 à 10 ans de prison ferme et 50.000 Da d’amende par le juge du tribunal de Béjaïa.

Le blogueur détenu depuis janvier 2017 a été poursuivi pour espionnage au profit d’«agents étrangers dans l’objectif de porter atteinte à la position diplomatique de l’Algérie », « incitation à prendre les armes » et « incitation à attroupement », et ce, suite à la publication de deux vidéos, l’une sur Youtube et l’autre sur Facebook qui « selon les autorités ont encouragé des troubles civils », rapporte Amnesty International.

Les avocats de Merzouk Touati comptent faire appel. Lors du procès, le procureur de la République avait requis contre lui la prison à perpétuité.