L’association des Oulémas musulmans déclare Yennayer «haram», Mohamed Aïssa refuse de commenter

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a refusé de commenter la posture d’un membre de l’Association des oulémas musulmans décrétant la fête de Yennayer illicite, “haram”.

En effet, le salafiste Al-Abidine Ben Hanafia, président de la commission des fatwas de l’association, a qualifié cette tradition de haram et a appelé les Algériens à la boycotter.

Il déconseille de célébrer Yennayer qu’il qualifie d’hérétique, Selon lui, cette fête constituerait une concurrence aux fêtes religieuses musulmanes.

Il a aussi appelé également les Algériens à utiliser le calendrier lunaire au lieu de « suivre les infidèles dans leur utilisation du calendrier solaire ».