L’Algérie veut exporter 35% de sa production locale de carburant vers des pays africains d’ici cinq ans

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni a annoncé, jeudi depuis Saida, que l’Algérie exportera 35% de sa production de carburant local vers les pays africains en début 2023.

Lors d’une conférence de presse organisée dans le cadre d’une visite de travail, le responsable du secteur des énergies a indiqué par ailleurs que le pays se dirige vers l’autosuffisance en carburant, signalant la production au niveau local de 11,5 millions de tonnes de carburant, avant d’ajouter que l’Algérie enregistre un déficit en carburant de 3,5 millions de tonnes par an estimé à une valeur de 2 milliards de dollars US, affirmant que ce déficit sera rattrapé au mois de décembre prochain.