L’Algérie regrette et déplore l’escalade militaire que vient de connaître la situation en Syrie

Dans une déclaration faite le 14 avril 2018, le porte-parole du ministère des Affaires-étrangères a regretté « l’escalade militaire que vient de connaitre la situation en Syrie. Pour rappel, dans la nuit du 13 au 14 avril, des frappes menées par une coalition formée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni se sont abattues sur Damas.

« L’Algérie regrette et déplore l’escalade militaire que vient de connaître la situation en Syrie. Toute escalade militaire, de quelque nature qu’elle soit, ne fait que compliquer et retarder les chances de parvenir à une solution politique et pacifique au drame que connaît ce pays frère.

L’Algérie appelle tous les acteurs à la retenue, étant convaincue qu’il n’existe pas d’alternative à la solution politique négociée, seule à même de mettre fin aux souffrances du peuple syrien et de préserver l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Syrie.

Face à ces nouveaux développements, l’Algérie rappelle la nécessité du respect des règles du droit international, y compris du droit international humanitaire, par tous et en toutes circonstances », a-t-il déclaré.