L’addiction aux selfies est officiellement reconnue comme une maladie mentale

L’addiction aux selfies est désormais officiellement reconnue comme une maladie mentale. Suite à une étude scientifique très sérieuse menée en Inde, des chercheurs confirment que la « Selfitis » est un réel problème psychologique. Cette maladie peut être décomposée en divers degrés de gravité, et les chercheurs ont également établi une liste de symptômes, écrit le site phonandroid.com

Avez-vous tendance à prendre des selfies n’importe où quitte à prendre des risques ? Vous retrouvez-vous parfois en train de dégainer votre smartphone avant même d’y penser ? Chaque monument, chaque paysage vous donnent-ils envie de faire une « duckface » et de prendre une pose déhanchée pour vous vanter sur les réseaux ? Si tel est le cas, vous êtes peut-être victime de l’addiction aux selfies, ou la « Selfitis », désormais reconnue comme une maladie mentale officielle.

C’est en 2014 que le terme « Selfitis » a été inventé. À l’époque, l’addition aux selfies n’était qu’une plaisanterie virale, un « hoax » comme on dit. Toutefois, suite à ce canular, les chercheurs de la Notthingham Trent University en Angleterre et de la Thiagarajar School of Management en Inde ont décidé de mener l’enquête auprès de 400 personnes. L’étude scientifique a été menée en Inde, pays qui compte le plus d’utilisateurs de Facebook et le plus grand nombre de personnes mortes en prenant des selfies dans des endroits dangereux.