La place financière de Paris salue la tenue du Next Economy Summit d’Alger en décembre

Le Sommet des Economies de demain, ou encore de l’après-pétrole, annoncé cette semaine par le FCE a pour objectif d’offrir une plateforme au débat international sur les enjeux de la Nouvelle Economie qui se dessine dans le monde. « Dans un contexte international marqué par le défi de l’après pétrole, le Next Economy Summit impulsera réflexion, débat et travaux, autour d’une thématique centrale: Emergence d’un nouveau modèle économique basé sur les services, la transformation et production manufacturière et les nouvelles technologies » indique le communiqué.

Ce sommet qui réunira intellectuels, CEO, institutions nationales et internationales… aura également pour rôle de rappeler au monde la place que pourrait jouer l’Algérie sur un sujet primordial: celui de la transition énergétique et de la préparation de l’après-pétrole.

Un soutien de taille a déjà été affiché : celui de Paris Europlace, l’Organisation en charge de promouvoir et développer la Place financière de Paris. L’institution dirigée par Gerard Mestrallet organise notamment les fameuses « Rencontres Financières Internationales » auxquelles participent, aux côtés du premier Ministre français, les représentants des plus grandes institutions financières telles que le PDG de JP Morgan, de HSBC, du fonds d’investissement chinois CIC, de Crédit Suisse ou encore les grands patrons du CAC 40.

Europlace fait savoir via son  responsable du département des relations avec l’Afrique son enthousiasme. « Nous saluons cette initiative de l’Algérie pour la tenue d’un tel sommet à Alger ; en effet le sujet des économies de demain est un sujet universel que nous abordons également au sein de la Place Financière de Paris, et au travers de l’initiative Africa Fin LAB. Nous prévoyons même un panel spécifique sur ce thème avec les pays émergents lors de nos prochaines Rencontres Financières Internationales de Paris Europlace qui auront lieu les 11-12 juillet 2018 à Paris. Nous nous réjouissons d’ailleurs de pouvoir accueillir sur ce panel, le président du FCE, M. Ali Haddad. » Déclare Karim Zine-Eddine.

Interrogé sur les objectifs du sommet, un membre du FCE explique à Casbah Tribune : « on accuse parfois l’Algérie d’être en retrait sur les grandes questions qui définiront les modèles économiques de demain alors que nous disposons de toutes les compétences aussi bien au niveau des institutions que du secteur économique pour participer à ce débat. L’Algérie a été présente lors des grands rendez-vous de l’histoire tels que les mouvements de décolonisation ou l’évolution des pratiques du secteur énergétique (avec par exemple le pari sur le GNL). L’objectif de ce sommet et de rappeler que notre pays participera également à la réflexion sur la Nouvelle Economie dans un contexte où l’intelligence artificielle, les énergies renouvelables ou l’Economie de la fonctionnalité façonne un nouveau monde. »

Note sur Paris Europlace :

Paris EUROPLACE fédère et représente la diversité des acteurs de l’industrie financière : émetteurs, investisseurs, banques, sociétés d’assurance, intermédiaires financiers, professions auxiliaires, français et internationaux, actifs sur la Place financière de Paris. Elle mène une action énergique pour renforcer la compétitivité et l’attractivité de la Place financière de Paris à travers ses différentes activités : think tank, contribution aux travaux européens, organisation de road shows internationaux, accompagnement des startups et FinTech, développement de l’innovation et de la recherche en finance.