La Fondation Coca-Cola et le PNUD contribueront à la protection de la zone humide de Guerbes-Sanhadja en Algérie

La Fondation Coca-Cola (TCCF) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) Algérie, ont annoncé dans un communiqué le lancement d’un projet de protection de l’environnement en Algérie dans le cadre de l’Initiative Replenish Africa (RAIN) visant à restaurer une partie des dunes dans le complexe de zones humides de Guerbes-Sanhadja, ce qui contribuera à la protection contre les inondations, le contrôle de l’érosion, la qualité de l’eau et la séquestration du carbone. Cela permettra également de préserver l’habitat des oiseaux migrateurs et des autres espèces sauvages indigènes.  En outre, le projet permettra l’autonomisation économique des femmes rurales par le biais de formations visant à accroître leurs revenus dans la chaîne de valeur du figuier de Barbarie.

L’activité humaine et les effets des changements climatiques ont contribué à dégrader environ 42% du complexe de zones humides de Guerbes-Sanhadja et a réduit l’habitat faunique disponible et sa capacité à se protéger contre les inondations et l’érosion. Par ailleurs, les zones humides dans cette région, constituent une source principale de nourriture et d’habitat pour les espèces vulnérables.

Pour répondre à cette préoccupation urgente et conformément à la Convention de Ramsar, la TCCF et le PNUD Algérie lancent le projet RAIN pour fixer une partie du cordon dunaire continental du complexe de zones humides de Guerbes-Sanhadja et améliorer les perspectives économiques de la population locale.  60 hectares de dunes seront protégés grâce à ce projet.

« Ce projet aspire à appuyer la préservation de l’environnement et des ressources naturelles en Algérie, l’une des principales priorités du PNUD dans le pays. Nous soutenons les stratégies nationales visant à atteindre les objectifs de développement durable de protéger le cadre de vie du citoyen. Notre partenariat avec la TCCF est né de la reconnaissance mutuelle que le complexe de zones humides de Guerbes-Sanhadja était menacé et que des efforts pour améliorer la gestion des territoires sont nécessaires afin de protéger cet important habitat naturel », a déclaré Sofiane Dih, chargé de programme et analyste en gestion axée sur et les résultats pour le PNUD en Algérie.

Grâce aux activités de protection de l’environnement, le projet améliorera la qualité de l’eau disponible pour les communautés locales. Il encouragera également l’éducation environnementale et la sensibilisation du public. Avec le concours des représentants locaux, les étudiants et les agriculteurs le projet permettra aussi d’améliorer naturellement la qualité de l’eau pour les communautés locales.

Soulignant l’engagement de la compagnie en matière de gestion de l’eau et de protection de l’environnement, Amel Benchikh El Houcine, directrice des relations publiques et de la communication chez Coca-Cola, a déclaré : «Nous sommes fiers de nous associer à des initiatives qui contribuent à la préservation de notre environnement commun et qui soutiennent la protection des sources d’eau pour les communautés locales. La protection de l’environnement a toujours été une priorité pour nous au sein de la compagnie. »

À propos de la Fondation Coca-Cola :

La Fondation Coca-Cola est la branche philanthropique mondiale de la compagnie Coca-Cola. Depuis sa création en 1984, le TCCF a octroyé plus de 1 milliard de dollars en subventions pour soutenir des initiatives de développement durable des communautés à travers le monde. Vous pouvez trouver plus d’informations sur la TCCF ici.

À propos de l’initiative Replenish Africa (RAIN)

En réponse aux graves problèmes d’eau auxquels sont confrontés près de 300 millions d’Africains n’ayant pas accès à de l’eau propre, Coca-Cola a lancé RAIN en 2009. RAIN est la contribution de Coca-Cola à aider l’Afrique à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement. À ce jour, RAIN a permis à plus de 2,8 millions de personnes de bénéficier d’un meilleur accès à l’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) dans 41 pays. À la fin de 2020, RAIN aspire à améliorer de manière mesurable la vie d’au moins six (6) millions de personnes en Afrique grâce à des interventions WASH durables.

À propos du PNUD

Afin de combiner la préservation des zones humides avec des activités économiques alternatives et génératrices de revenus pour les populations locales, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a initié un projet, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche. Le projet en cours constitue une deuxième étape qui aidera à accroître les résultats et à appuyer la mise en œuvre du plan de gestion intégrée des zones humides. Le projet aidera l’Algérie à atteindre ses objectifs nationaux, conformément à la Convention de Ramsar, en matière de conservation et de gestion durable des zones humides et des ressources naturelles et aidera à protéger les précieux services écosystémiques fournis par le complexe de zones humides au profit des générations futures.