La diaspora solidaire avec le journaliste Khaled Drareni et les détenus du Hirak

Face à l’injustice faîte à Khaled Drareni, la diaspora algérienne, à travers un communiqué rendu public, ce dimanche 17 août dans le journal l’Humanité, a exprimé sa solidarité avec le journaliste ainsi qu’avec les détenus politiques et d’opinion « injustement inculpés et condamnés ».

Signé par des collectifs, comités, partis d’opposition, organisations et des citoyens résidant à l’étranger, le papier dénonce « l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir politique détenu par l’état-major de l’armée depuis 1962, contre la volonté du peuple algérien. »
« Le « système », qui n’a pas voulu concéder des solutions concrètes et durables aux exigences de démocratie exprimées par des millions d’Algériennes et d’Algériens depuis le début du Hirak, recourt, comme à son accoutumée, à la répression, aux condamnations, pour museler davantage la presse et les médias, pour étouffer les libertés publiques et démocratiques et briser toutes voix réclamant le changement, la justice et la liberté. » lit-on dans le communiqué

Les signataires ont ainsi exprimé leur « soutien actif et sans réserve à tous les détenus de la dissidence nationale pacifique, et notre solidarité à la corporation de la presse. ».
Ils concluent le communiqué en réaffirmant leur « exigence du respect des droits humains et agissons pour une solution politique pacifique ».