La coalition occidentale bombarde Damas

La capitale syrienne Damas est la cible depuis ce samedi de bombardements menés par des chasseurs américains, français et britanniques, annoncent des médias européens.

Les frappes annoncées en premier lieu par le président américain Donald Trump ont également visé des cibles militaires en dehors de Damas.

Peu après le début de cette offensive aérienne, le chef de l’Etat français Emmanuel Macron a affirmé que son pays ne pouvait « tolérer une banalisation de l’utilisation d’armes chimiques ».