Journée mondiale des toilettes : 4,5 milliards de personnes dans le monde privées de toilettes décentes

Le 19 novembre de chaque année se déroule la journée mondiale des toilettes. Derrière la bizarrerie du nom de cette journée instaurée en 2001 par l’Organisation mondiales des toilettes et reconnue par l’ONU comme journée internationale en 2013 se cache des problématiques environnementales et humanitaires très sérieuses.

D’après les statistiques publiées par le site parlons-toilettes, initiative d’un groupe d’ONG basé en France nommé Coalition-Eau, 4,5 milliards de personnes dans le monde sont privées de toilettes décentes et parmi elles 892 millions sont contraintes à faire leurs besoins dans les rues, les champs et les cours d’eau. Ce phénomène accroit considérablement le risque de contamination par des maladies parfois mortelles véhiculées par les excréments.

La journée mondiale des toilettes 2017 est placée sous la thématique de l’assainissement des eaux usées. L’insuffisance de systèmes d’assainissement dans les pays les plus touchés par le phénomène de contamination des eaux par les excréments que sont les pays d’Afrique subsaharienne et l’Inde cause la réduction de quantités précieuses d’eau buvable ou utilisable pour le lavage, la toilette et l’irrigation des terres agricoles.

« En évitant la propagation de maladies mortelles par les excréments humains, les toilettes sauvent des vies. La Journée mondiale des toilettes vise à encourager les actions pour relever le défi de la crise mondiale de l’assainissement » – L’ONU à propos du World Toilet Day