John Desrocher : « L’Algérie est une priorité de l’administration Trump »

« L’Algérie est une priorité de l’administration Trump. Nos relations sont très importantes en ce qui concerne le contexte régional. Nous souhaitons réellement construire des choses ensemble notamment en terme d’économie ». C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur des Etat-Unis à Alger John Desrocher interviewé par Echorouk News le 27 janvier. « Nous prévoyons un dialogue militaire et des entretiens sur le commerce qui devraient se dérouler au printemps 2018 même si les dates n’ont pas encore été fixées » , a-t-il ajouté.

John Desrocher a dit donner une très grande importance au dialogue. « Mon objectif en tant qu’ambassadeur est d’entretenir des conversations avec les gens, connaitre les priorité du gouvernement algérien, comprendre le fonctionnement du business algérien et celui de la communauté académique ». Pour ce faire, John Desrocher est notamment très présent sur les réseaux sociaux dans lesquels il voit un moyen de  » comprendre les préoccupations des gens ».

Interrogé à propos de la tant attendue ligne aérienne Alger-New York, l’ambassadeur s’est dit « très optimiste ».  « Notre ambassade fait tout en ce moment pour contribuer à l’avancement de ce projet », a-t-il affirmé. Selon lui, le processus est en cours mais nécessite de grands efforts de coordination. Aussi, John Desrocher a répondu à l’inquiétude qu’ont fait naître chez certains algériens les rumeurs de leur exclusion de la loterie de la « green card ». Il a assuré qu’aucune mesure visant les algériens n’a été prise, que la loterie était toujours opérationnelle et que les Etats-Unis faisaient du mieux qu’ils pouvaient pour gérer l’immigration.

Il y a quelques semaines, l’ambassadeur des Etats-Unis à Panama a démissionné en déclarant : « Je ne me sens plus capable de servir Donal Trump ». Au contraire, John Desrocher s’est dit « très fier d’avoir été désigné ambassadeur par le président américain ». Avant d’ajouter : « Je suis très fier de représenter Donald Trump ».

A propos de la décision américaine de déplacer son ambassade dans la ville de Jérusalem, il a déclaré : « Le gouvernement algérien a été clair avec moi et avec mes collègues concernant sa position. Je comprends parfaitement ce qu’ont pu ressentir les gens à ce moment là et à quel point ce sujet est important. Nous avons reçu un message direct de la part du gouvernement algérien que nous avons transmis à Washington ». L’ambassadeur américain a quand même tenu à ajouter : « Je pense que les Etats Unis restent le parrain légitime du processus de paix. C’est un rôle que nous prenons très au sérieux ».