Jérusalem : nouveau vote de l’ONU jeudi, les États-Unis mettent en garde

Jeudi 21 décembre, l’Assemblée générale votera sur une résolution condamnant la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël. Lors du vote qui a eu lieu lundi 18 décembre au Conseil de sécurité, Washington avait usé de son droit de veto contre une résolution proposée par l’Egypte. Contrairement à celles du Conseil de sécurité, les résolutions de l’Assemblée générale n’ont pas de valeur contraignante.

Le projet de résolution qui sera présenté jeudi, porté par la Turquie et le Yémen, reprend les grandes lignes de celui de l’Egypte. Y sont ajoutés des rappels des résolutions concernant Jérusalem et adoptées par l’Assemblée générale.

Sur son compte Twitter, Nikki Haley, ambassadrice américaine aux Nations Unis, menace d’ores et déjà les ambassadeurs des pays qui comptent donner leur voix à cette résolution : « Alors, quand nous prenons une décision, suivant la volonté du peuple américain, sur où mettre NOTRE ambassade, nous ne nous attendons pas à ce que ceux que nous avons aidés nous ciblent. Jeudi, il y aura un vote critiquant notre choix. Les Etats-Unis noteront les noms »

Dans une lettre adressée à ces ambassadeurs dont l’AFP a publié des extraits, elle ajoute : « Le président (Donald Trump) observera attentivement ce vote et il a demandé que je lui signale les pays qui auront voté contre nous […] Nous prendrons note de chacun des votes sur cette question ».