Incubateurs et startups au cœur de la réflexion du Cercle Saint-Augustin

L’Ambassade d’Algérie à Paris a organisé jeudi dernier la deuxième rencontre du cercle Saint Augustin, un cercle qui se veut être un cadre de réflexion, de réseautage et de soutien à l’investissement entre l’Algérie et sa communauté établie à l’étranger.

Pendant cette matinée, les membres de la diaspora ont tenu un débat riche et sincère sur les opportunités et les écueils liés à l’investissement en Algérie et ont pu échanger avec Abdelkader Mesdoua, Ambassadeur d’Algérie en France, Abdelkader Zoukh, wali d’Alger, et avec Karim Oumnia, startuper à succès et fondateur de l’incubateur IncubMe.

L’Ambassadeur Mesdoua en a profité pour réaffirmer la volonté de son ambassade à apporter un soutien personnalisé aux startupers dans leurs démarches d’investissement en Algérie, en particulier pour ceux d’entre eux qui n’auraient aucun point de contact.

Et pour témoigner de cette volonté, il a partagé son email personnel, promettant de répondre à toutes les requêtes de la communauté des Algériens en France.

Cette rencontre a également été l’occasion pour Abdelkader Zoukh d’évoquer un projet qui lui tient tout particulièrement à cœur : Alger smart-ville et startups. Ce projet qui consiste à l’introduction de la technologie et la numérisation dans la gestion de la ville par le biais de solutions innovantes concernant des projets stratégiques a d’ailleurs attiré près de 200 jeunes chercheurs algériens établis à l’étranger. Fatiha Slimani, conseillère du wali, a pour sa part déclaré se tenir prête à recevoir et à soutenir tous les porteurs de projets.

Et si certains invités startupers ont effectivement lancé leurs projets à Alger, d’autres rappellent que de nombreuses opportunités se présentent également dans les 47 autres wilaya du pays.

Soutenir les startupers c’est également leur donner l’occasion de participer à des incubateurs de startups. C’est d’ailleurs ce que propose Karim Oumnia créateur d’IncubMe, le premier incubateur « 5 étoiles en Algérie et au monde » qui garantit un accompagnement et un financement de toutes les charges liées à l’investissement des startups sélectionnées.

Pour finir, l’Ambassadeur d’Algérie a invité la diaspora à rejoindre le cercle Saint-Augustin, en insistant sur l’importance de l’échange et du netowrking dans le développement des différents projets en Algérie.