Incarcération de Saïd Chitour : RSF maintient la pression

Reporters sans frontières a de nouveau publié ce lundi sur les réseaux sociaux son appel à la libération du journaliste Saïd Chitour en rappelant que la pétition en faveur de sa libération était toujours en vigueur.

Sur son site internet, l’organisation de défense de la liberté de la presse et de la protection des sources des journalistes rappelle que Saïd Chitour, fixeur et collaborateur pour de nombreux médias internationaux, dont la BBC et le Washington Post, a été arrêté le 5 juin 2017 à l’aéroport international d’Alger par les services de renseignements puis placé en détention à la prison d’El Harrach, dans la capitale algérienne, et qu’il est accusé d’avoir remis des documents confidentiels à des diplomates étrangers et risque la prison à vie pour cette présumée accusation d’espionnage.

« Aidez-nous à demander la libération de Saïd en signant aujourd’hui cette pétition », écrit Reporters sans frontières sur son site internet www.rsf.org.