Hadda Hazem en grève de la faim à partir du 13 novembre

La directrice du quotidien El Fedjr, Hadda Hazem entamera une grève de la faim lundi prochain.
La journaliste nous a affirmé ce jeudi que c’était pour elle le seul moyen de protestation contre l’étranglement financier dont son journal est victime depuis maintenant trois mois.
« Tout a commencé à cause de mon intervention sur France 24 le 9 août dernier où j’ai abordé la problématique du centre de décision on Algérie », explique Hadda Hazem qui reconnaît que son quotidien est privé de publicité institutionnelle et privée depuis ce jour.
Le quotidien El Fedjr a été fondé le 5 octobre 2000, et risque de disparaître au vu de la rareté des revenus publicitaires.
« On a toujours voulu me punir pour mes écrits », rétorque Hadda Hazem qui en dépit des difficultés financières s’efforce chaque mois de payer ses journalistes, même si elle reconnaît avoir divisé par deux le montant des salaires.