Le film documentaire « Les maisons de la mer » de Hamza Mendil, rafle la palme de Bronze au Festival mondial de l’image sous marine de Marseille

Le film documentaire algérien « Les maisons de la mer » de Hamza Mendil, a remporté hier soir samedi, la palme de Bronze, catégorie PRO au Festival mondial de l’image sous marine et de l’environnement « Aquatic » de Marseille, nous apprend Emir Berkane, Porte-parole du Réseau PROBIOM, le Réseau algérien pour la protection de la biodiversité marine.

« Cette participation est la première de l’Algérie au Festival qui existe depuis 1974. Le film en lui même est le premier film documentaire sous marin 100% algérien », ajoute Emir Berkane qui précise que ce film co-produit par l’Association Hippone Sub de Annaba et la société de production algérienne NEPHRONS GP, a été financé par le programme FEM/SGP/PNUD des Nations-Unies et réalisé par le jeune réalisateur algérien Hamza Mendil.

Le long métrage de 54 minutes, raconte la formidable histoire des premiers récifs artificiels de Annaba, immergés en mai 2016 grâce à la collaboration de la société civile avec les Ministères de la Pêche et de l’Environnement, les Gardes-Côtes, les professionnels de la pêche et les scientifiques de l’Université de Annaba. Ce projet a été mené à son terme malgré d’énormes difficultés administratives notamment quand il fallut obtenir les autorisations nécessaires à l’immersion des cinq modules du récif, ajoute Emir Berkane.