Facebook victime d’une attaque informatique d’envergure, l’une des plus importantes dans l’histoire du géant bleu.

Facebook a du déconnecter de force 90 millions de comptes pour contrer une attaque informatique, une des plus importantes dont il a jamais été la cible et ce dans la nuit du 27 au vendredi 28 septembre. Le problème a été découvert dans l’après-midi du 25 septembre, des pirates informatiques avaient exploité une faille de sécurité et récupéré des éléments leur permettant de prendre le contrôle d’un peu moins de 50 millions de comptes Facebook.

Lors d’une conférence de presse tenue vendredi en fin d’après-midi par Mark Zuckerberg et ses équipes, l’entreprise n’était pas en mesure de savoir si ces pirates ont effectivement pris le contrôle de comptes concernés. L’enquête interne commençant tout juste, en collaboration avec le FBI, Facebook n’exclut pas que ce soit le cas.

Mark Zuckerberg a déclaré : «  L’entreprise a ensuite pris la décision de déconnecter de force et « par précaution » les 50 millions de comptes affectés et 40 millions de comptes supplémentaires pour circonscrire totalement la faille. De nombreux utilisateurs dans le monde ont rapporté avoir été effectivement déconnecté de leur compte vendredi.