Enseignement de la religion à l’école : Mohamed Aïssa répond à Nouria Benghabrit

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a été interrogé ce mardi sur les propos tenus hier par sa collègue de l’Education nationale, et dans lesquels elle affirmait que la prière devait se faire à la maison et non dans les établissements scolaires.

Mohamed Aïssa a déclaré ce mardi qu’il n’avait ni entendu les propos de Nouria Benghabrit, ni vu la vidéo, ni entendu parler de telles décisions prises par le ministère de l’Education nationale.

Le ministre des Affaires religieuses a affirmé en outre que « le président Bouteflika était soucieux de préserver l’islam et de promouvoir ses principes ».