(En vidéo) Brigitte Senut, paléontologue : L’Algérie est un autre berceau de l’humanité

La récente découverte archéologique dans la région d’Ain Boucherit à Sétif repousse de 600 000 ans l’arrivée des hommes en Algérie, estime Brigitte Senut, professeure de paléontologie au Muséum National d’Histoire Naturelle, interrogée sur France Culture.

Avançant que les premier « hommes » ont « pu » exister en Afrique centrale-et centrale Ouest, mais aussi dans le Nord (Maroc, Algérie…).

« Les découvertes d’outils très anciens dans le nord de l’Afrique nous questionnent sur les migrations des hommes de l’Afrique vers l’Europe », ajoute-t-elle. Avant de préciser que le niveau d’eau était très bas à certains endroits (en raison de la chute des niveaux marins) et que les hommes ont pu traverser vers l’Europe par la voie arabique, ou par le biais de deux autres passages ( le détroit de Gibraltar, et la mer rouge)…

France Culture